DE FR
qualibroker

Quel est l’impact du coronavirus sur le transport maritime

Date:   lundi 3 février 2020
Auteur:   Qualibroker

Sur la chaine d’approvisionnement


Tous les secteurs de la chaîne d’approvisionnement en Chine ou via celle-ci devraient faire face à une baisse de la capac­ité de traite­ment des marchan­dis­es en rai­son des restric­tions sur les mou­ve­ments de per­son­nes et de marchandises. 

Le coro­n­avirus 2019 (2019-nCoV) con­tin­ue d’avoir un impact sur les opéra­tions mar­itimes dans divers ports avec des exi­gences de déc­la­ra­tion san­i­taire avant et après les charge­ments de marchandises.

Cer­tains effets généraux sur le trans­port mar­itime sont inévita­bles. Ils incluent :

Con­ges­tion du port / fonc­tion­nement du port

Les opéra­tions de charge­ment et de décharge­ment ont ralen­ti en rai­son du man­qué de manutentionnaires.

Les trans­ports ter­restres et les trans­ports de marchan­dis­es à des­ti­na­tion et en prove­nance des ports sont insuff­isants, car les camions non autorisés locale­ment sont restreints pour entr­er dans la zone portuaire.

Les navires étant lim­ités dans les escales des ports Chi­nois et cela pour­rait égale­ment s’étendre aux navires en prove­nance de Chine sur les autres continents.

Selon les ana­lystes, les lignes de con­teneurs pren­nent un chiffre d’affaires estimé à 300 à 350 mil­lions de dol­lars car elles blo­quent les tra­ver­sées en rai­son de l’impact du coro­n­avirus en Chine.

Sur le com­merce Asie-Europe, où de plus gros navires sont déployés, 20 départs sup­plé­men­taires ont été sup­primés. Les lignes avaient déjà sup­primé 51 tra­ver­sées pen­dant la péri­ode des vacances sur le com­merce Asie — Europe du Nord / Méditer­ranée et le résul­tat pour­rait être la pénurie de capac­ité dans les semaines à venir et, par con­séquent, une aug­men­ta­tion des tarifs.

Sur les marchandises

Il est prévu que la plu­part des car­gaisons entrant et sor­tant de la Chine seront retardées et poten­tielle­ment soumis­es à une inspec­tion des autorités san­i­taires locales ou à une fumi­ga­tion sup­plé­men­taire. Les marchan­dis­es qui né sont pas cor­recte­ment embal­lées pour ce proces­sus pour­raient subir une perte de dom­mages due à la con­t­a­m­i­na­tion.
Cer­taines car­gaisons d’exportation pour­raient né pas être livrées aux ports de charge­ment à temps en rai­son de restric­tions de trans­port à l’intérieur et à l’extérieur de la Chine.
L’augmentation des vol­umes sur les sites de stock­age pour­rait égale­ment entraîn­er la dis­pari­tion, le vol de marchan­dis­es et des vol­umes accrus lim­i­tant la capac­ité des entre­pôts à con­trôler et à retrac­er les marchan­dis­es.
Il y a aus­si des coûts poten­tiels pour le pro­prié­taire de la car­gai­son en rai­son du stock­age pro­longé si le navire trans­portant les marchan­dis­es décide de né pas charg­er au port chi­nois selon les oblig­a­tions con­tractuelles inter­na­tionales en rai­son de l’épidémie de coronavirus.

Dans le cas où la sit­u­a­tion reste inchangée, il peut être néces­saire d’abandonner le voy­age et de vous informer d’où vos con­teneurs peu­vent être collectés.

Quel est notre con­seil à nos clients ?

Sur­veiller vos risques

La con­ges­tion dans les ports chi­nois causée par le coro­n­avirus (Covid-19) cause des prob­lèmes avec la livrai­son des con­teneurs. Dans un avis aux clients, la deux­ième plus grande ligne de con­teneurs au monde, a déclaré qu’elle n’était pas en mesure de décharg­er des con­teneurs dans cer­tains ports en Chine en rai­son d’une pénurie de con­teneur disponibles dans les terminaux.

Eval­uer l’impact sur vos affaires

La com­mu­nauté mar­itime rap­pelle de rester vig­i­lante et de pren­dre les mesures de pré­cau­tion néces­saires. Celle-ci sur­veillera l’évolution de la sit­u­a­tion et tra­vaillera en étroite col­lab­o­ra­tion avec les agences parte­naires et l’industrie.

Atténuer les risques et min­imiser les inter­rup­tions d’activités

Dans le cas où la sit­u­a­tion reste inchangée, il peut être néces­saire d’abandonner le voy­age et de vous informer d’où vos con­teneurs peu­vent être collectés.

Assur­ance pour les Opéra­teurs & Affréteurs


La respon­s­abil­ité de l’armateur lorsqu’un marin con­tracte le coro­n­avirus dans l’exercice de ses fonc­tions est cou­verte par une assur­ance P&I de la manière habituelle, même si la mal­adie entraî­nait la mort à con­firmer un P&I.

La classe de grève et de retard sont cou­verts égale­ment pour les retards causés par la quar­an­taine oblig­a­toire et les fer­me­tures de ports offi­cielles pour les navires entrés, mais cela doit être acheté séparément.

Égale­ment, nous pou­vons étudi­er tout autre sorte de garantie, telle que le retard, la perte d’exploitation dans le cadre d’une police maritime.

Assur­ances pour les marchandises

Les frais de retard sont à la charge de l’expéditeur. Veuillez not­er que dans les deux cas, la ligne de con­teneur est en droit de fac­tur­er au marc­hand des frais de trans­port et des coûts sup­plé­men­taires, y com­pris, mais sans s’y lim­iter, le stock­age, les surestaries, etc.
Les com­pag­nies mar­itimes ont égale­ment déclaré qu’elles n’étaient pas respon­s­ables des pertes ou dom­mages causés.
En Févri­er, nous avons mis en place une cou­ver­ture d’assurance par un de nos clients qui achète du pois­son con­gelé en Chine pour des livrai­son sur les pays africains. Nous avons obtenu une cou­ver­ture d’assurance pour le rejet des marchan­dis­es par des autorités locales à l’importation due au Coronavirus.

Pas­cal Perruchoud

Respon­s­able Marché Transport

Tous les secteurs de la chaîne d’approvisionnement en Chine ou via celle-ci devraient faire face à une baisse de la capacité de traitement des marchandises en raison des restrictions sur les mouvements de personnes et de marchandises.

autres sujets

Coronavirus - Incapacité de travail et assurance perte de gain

mercredi 11 mars 2020

L’assurance perte de gain maladie couvre les incapacités de travail qui résultent d’une atteinte à la santé physique, mentale ou ...
Coronavirus - Et si nous vous parlions des solutions ?

mercredi 11 mars 2020

Depuis décembre 2019, le coronavirus a fait son apparition avec pour foyer la ville de Wuhan en Chine, véritable fief ...
On COVID-19 and its impact on the global economy

lundi 9 mars 2020

As of March 4th, 2020, there have been 93’574 cases of coronavirus (COVID-19) across 81 countries and territories, with a ...